Logo Santé AMU de France

Comment un homme peut attraper une mycose ?

Comment un homme peut attraper une mycose ?

Campagnes de sensibilisation, publicités… La mycose génitale est une thématique développée et presque tout le temps corrélée à celle de la femme. Pourtant, elle peut également toucher l’homme. Quelles sont ses origines ? Quelles sont ses manifestations ? Quelles en sont les formes de traitement ? Les réponses ici.

Déconstruction de la mycose génitale

Très rare chez l’homme, la mycose génitale est une affection du gland taboue tant elle n’est pas (ou quasiment jamais) abordée dans la société. Il s’agit d’une maladie des muqueuses intimes dont les diverses manifestations touchent aussi bien les adolescents que les adultes. A contrario des croyances populaires, les causes de la mycose génitale n’ont rien à voir avec les habitudes de vie des personnes touchées, sinon avec d’autres facteurs.

Quelles sont les causes de la mycose du gland ?

La mycose du gland est principalement causée par un groupe complexe et hétérogène de champignons lié au germe Candida albicans. Connus comme les Candida, ces champignons opportunistes se développent sur les muqueuses génitales digestives. S’ils sont normalement inoffensifs, notons qu’ils peuvent vite devenir pathogènes face à certaines conditions favorables pour l’organisme humain.

Toutefois, la manifestation de cette maladie peut ne pas être immédiate en ce sens qu’elle arrive à se développer pendant des années sans aucun signe clinique grâce à son équilibre écologique avec la flore microbienne locale.

Les facteurs favorables à la prolifération des champignons Candida albicans sont notamment :

  • La vulnérabilité du système immunitaire ;
  • Le bouleversement de l’équilibre de la flore microbienne.

Néanmoins, ce ne sont pas là les seuls facteurs favorables à la prolifération de la mycose génitale. On distingue également :

  • L’acidité et l’humidité avec l’usage de produits de toilettes excessivement acides et désinfectants ;
  • L’hygiène excessive ou la surintensité de l’activité sexuelle au détriment de la solidité de la muqueuse du gland ;
  • Un manque d’hygiène et de toilette après les rapports sexuels ;
  • Le port de sous-vêtements serrés ou en matière synthétique échauffant la zone du gland ;
  • Le diabète ;
  • Les symptômes des troubles de la prostate non pris en charge ;
  • Un phimosis.

De tels facteurs permettent le développement des champignons Candida sous une forme pathogène avec les manifestations de la mycose du gland. 

Comment un homme peut attraper une mycose ?

Quels sont les symptômes de la mycose génitale ?

On reconnaît un homme porteur d’une mycose à la prolifération du champignon sur le bout de son pénis, c’est-à-dire le gland. La mycose génitale se manifeste par des symptômes classiques comme :

  • Des démangeaisons du gland ;
  • Des douleurs et des inflammations du pénis via le gland ;
  • L’inflammation du prépuce avec des gonflements ;
  • Des sensations de brûlures du gland au cours de l’activité sexuelle ou la miction.

Comment un homme peut-il attraper une mycose ?

Si d’ordinaire, la contamination est endogène, l’homme se contaminant avec ses propres Candida pathogènes, notons qu’un homme peut attraper une mycose génitale après une relation sexuelle avec une partenaire contaminée. Sexuellement transmissible, cette mycose génitale est alors classée balanoposthite post-coïtale. Contrairement aux symptômes classiques de la mycose du gland, les symptômes d’une mycose génitale balanoposthite post-coïtale disparaissent rapidement en quelques jours. Cela s’explique par le fait qu’ils ne résultent nullement des facteurs favorisant la mycose du gland. Bientôt, le système immunitaire reprend le dessus. Au vu de ces phénomènes, plusieurs professionnels de la santé s’accordent à considérer la mycose génitale non pas comme une maladie sexuellement transmissible (MST), mais comme une affection.

Comment traiter la mycose du gland ?

Le traitement de la mycose intime chez l’homme est facile. Pour cela, il suffit d’un traitement local. Dans bien des cas, l’application d’une crème antifongique sur la peau se révèle d’une grande utilité en éliminant les champignons microscopiques du gland. Si la mycose génitale persiste, il est conseillé de consulter votre médecin pour plus d’informations et un traitement adapté à votre situation. 

Articles similaires

4/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents
Archive SANTE AMU DE FRANCE

Catégories

Suivez-nous!