Logo Santé AMU de France

Hémorroïdes : le stress est-il vraiment un facteur déclenchant ?

Hémorroïdes : le stress fait-il partie des principales causes ?

Les hémorroïdes font partie des maladies récurrentes chez bon nombre de personnes. Elles se manifestent par l’écoulement du sang au niveau de l’anus après les selles. Les causes des crises hémorroïdaires sont diverses et d’autant se demandent si le stress en fait partie. Continuez la lecture de cet article pour savoir si le stress fait réellement partie des causes des hémorroïdes.

Les causes des hémorroïdes

Les hémorroïdes touchent généralement les personnes qui souffrent régulièrement de la constipation. Elles proviennent d’une dilatation trop forte des vaisseaux sanguins au niveau de l’anus et du rectum.

La constipation est l’élément premier qui déclenche l’hémorroïde chez plusieurs personnes. La diarrhée est aussi susceptible d’entraîner une crise hémorroïdaire. Si vous faites de la diarrhée chronique, le risque que vous ayez des crises hémorroïdaires est à un niveau élevé. L’obésité, le surpoids et la grossesse sont aussi des facteurs qui déclenchent une crise d’hémorroïdes.

Ces causes ne sont pas standards, car elles varient en fonction du mode de vie et de la santé de chaque individu. Mais les causes des crises hémorroïdaires ne se limitent pas qu’à celles citées précédemment. Pour en savoir davantage sur les causes des hémorroïdes, vous pouvez consulter un professionnel de la santé. Le médecin est en effet mieux placé pour vous aider à connaitre toutes les causes des crises hémorroïdaires.

Les relations entre le stress et les hémorroïdes

Les relations entre le stress et les hémorroïdes

Il n’existe pas un lien particulier entre les hémorroïdes et le stress comme le pensent bon nombre de personnes. Le stress est une maladie qui fait partie intégrante du quotidien de tout le monde. Il serait donc abusé de dire qu’être sous pression peut provoquer des crises hémorroïdaires.

Mais avoir les hémorroïdes peut être une véritable source de stress. Lorsque vous souffrez d’hémorroïdes, la pression peut facilement monter et empirer votre douleur. Le stress se démarque ainsi comme l’un des symptômes des crises hémorroïdaires. Toutefois, il faudra souligner que le stress n’est ni le seul et ni le principal symptôme des saignements au niveau de l’anus. Quels sont alors les symptômes des hémorroïdes ?

Les symptômes des hémorroïdes

L’apparition des symptômes des hémorroïdes se fait de différentes manières en fonction des deux types d’hémorroïdes. D’origine inflammatoire, les premiers symptômes des hémorroïdes internes et externes sont :

  • Les douleurs trop fortes au niveau de l’anus ;
  • Les démangeaisons anales ;
  • Les saignements remarqués dans les selles ;
  • La formation d’une boule sur le bord de l’anus lorsqu’il s’agit d’une hémorroïde externe.

Lorsque l’un de ces symptômes apparaît, la meilleure solution pour y faire face est de consulter un médecin pour y suivre un traitement contre les hémorroïdes. Si vous ne faites pas recours à un médecin dans les brefs délais, vous n’échapperez pas aux conséquences atroces des crises hémorroïdaires.

Les répercussions des hémorroïdes

Lorsque vous traînez des crises hémorroïdaires, vous aurez du mal à vous asseoir sans ressentir des douleurs. Vous aurez une baisse de libido et avoir des rapports sexuels vous sera aussi très pénible surtout si vous êtes une femme. Les douleurs au niveau du rectum et de l’anus seront de plus en plus fortes pendant les moments d’excitation.

Les hémorroïdes prolongées peuvent donner lieu à une thrombose. La thrombose est une maladie qui n’a pas de traitement fiable autre que de réaliser une intervention chirurgicale. Pour éviter d’avoir affaire à ses complications qui ne font qu’empirer les douleurs, rendez-vous vite chez le médecin le plus proche de votre région pour recevoir un traitement de qualité.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents
Archive SANTE AMU DE FRANCE

Catégories

Suivez-nous!