Logo Santé AMU de France

Septicémie : causes, symptômes, traitements, chance de survie

Septicémie : causes, symptômes, traitements, chance de survie

Infection bactérienne répandue dans le sang, la septicémie fait des milliers de victimes en France et dans le monde chaque année. Dangereusement mortelle, cette maladie nécessite un traitement hospitalier pour laisser aux malades des chances de survie. Quelles sont les causes de la septicémie ? Quels sont ses symptômes ? Quels traitements envisager pour guérir de cette maladie ? Quelles sont les chances de survie des personnes atteintes ? Trouvez les réponses à ces questions dans cet article.

Septicémie : définition, causes, symptômes

Mal très fréquent en France, la septicémie est une maladie lourde de conséquences sur les personnes touchées. Il convient donc d’en connaître la définition, les causes, mais surtout les symptômes afin d’envisager les formes de traitements les plus appropriées.

Définition

Encore connue sous l’appellation de sepsis, la septicémie peut être définie comme étant une infection occasionnée par la présence de bactéries ou de champignons dans le sang. Terme médical inemployé depuis quelques années en faveur du terme sepsis, la septicémie est une infection diffusée dans le sang puis dans tout l’organisme.

Si les deux termes sont corrélés, la septicémie et le sepsis sont bel et bien différents l’un de l’autre. Défini comme une pathologie assimilée à une infection généralisée, le sepsis détermine toutes les manifestations de l’infection septicémique dans l’organisme. Plusieurs facteurs sont à l’origine de la septicémie dans l’organisme.

Causes

Si vous souffrez de la septicémie, vous devez savoir que les origines de cette infection sont relatives à une atteinte bactérienne de votre organisme. Cause la plus fréquente de la septicémie, le staphylocoque occasionne la staphylococcémie dans l’organisme.

Outre les virus et les bactéries, la septicémie trouve son origine dans l’atteinte d’un autre type de germe. Suite à ces différentes atteintes, l’infection se propage dans le sang et affecte plusieurs tissus et organes. Dès lors, les personnes atteintes par la septicémie sont susceptibles de développer le sepsis selon qu’il prolifère sous la forme d’un sepsis sévère ou d’un choc septique.

Symptômes

Septicémie : définition, causes, symptômes 

Plusieurs symptômes font montre de la septicémie. Si le diagnostic médical de la septicémie émane d’un prélèvement sanguin, notons que ces signes y concourent également :

  • Une forte fièvre au-dessus de 38°C ;
  • Des baisses de température en dessous de 36°C généralement accompagnées de frissons ;
  • Une fréquence respiratoire anormalement supérieure à 20 inspirations/per minute ;
  • La chute de la pression artérielle sanguine en dioxyde de carbone selon qu’elle est inférieure à 32 millimètres de mercure ;
  • Une leucopénie avec une diminution des globules blancs par millimètre de cube de sang ;
  • Une tachycardie supérieure à 90 battements cardiaques par minute ;
  • Le dérèglement du fonctionnement des organes comme les reins, le foie, les poumons et le système nerveux central ;
  • Des vertiges ;
  • Des tremblements ;
  • Une baisse du débit urinaire, etc.

Comment traiter une septicémie ?

En cas de septicémie, la première chose à faire est de consulter un professionnel de santé pour une prise en charge hospitalière. Vous serez non seulement soignés, mais bénéficierez d’un diagnostic médical établi par un prélèvement sanguin et des hémocultures. Une fois le diagnostic établi, la porte d’entrée du germe sera identifiée et vous recevrez le traitement adapté à votre situation.

Les traitements de la septicémie consistent principalement en la prise d’antibiotiques actifs sur tous les types de bactéries et des perfusions pour réguler la tension artérielle. Les cas les plus graves de septicémie, en l’occurrence le choc septique, nécessitent la prise des drogues vasoactives telles la dopamine, l’adrénaline ou encore la dobutamine. Également administrées par les perfusions, elles viennent à bout de la septicémie au profit de la santé des patients.

Quelles sont les chances de survie pour un patient septique ?

Avec un taux de mortalité de 27 % des patients atteints de sepsis, il est indéniable que la septicémie est un mal sérieux. En France, une personne succombe à la sepsis toutes les six secondes et surtout les seniors. La forme aggravée du sepsis, c’est-à-dire le choc septique, fait également de nombreux ravages avec 50 % de taux de mortalité. Donc, les chances de survie restent minimes. Par conséquent, il importe de consulter un médecin dès les premiers signes de la septicémie pour une prise en charge hospitalière rapide. Prenez soin de vous !

Articles similaires

Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents
Archive SANTE AMU DE FRANCE

Catégories

Suivez-nous!