Logo Santé AMU de France

Microcalcification mammaire : quand en vient-on à réaliser une biopsie ?

Microcalcification mammaire : quand en vient-on à réaliser une biopsie ?

Figurant au rang des cancers les plus fréquents chez la femme, le cancer de sein est une maladie particulièrement éprouvante qu’il importe de combattre. De nos jours, les progrès de la médecine permettent d’étudier cette maladie, mais également les autres maux qui affectent le tissu du sein. Parmi ceux-ci, les calcifications mammaires. Faut-il obligatoirement songer à une biopsie dans ces cas de figure ? On vous répond ici.

Calcifications mammaires : de quoi parle-t-on ? 

Le terme « calcification mammaire » fait référence à un ensemble de dépôts de calcium qui prolifèrent dans le tissu mammaire. Contrairement aux croyances populaires, les calcifications mammaires n’émanent pas de la quantification de l’absorption du calcium via l’alimentation ou encore la consommation de compléments alimentaires.

Quelles sont les causes des calcifications mammaires ?

Plusieurs causes expliquent l’apparition des calcifications mammaires. Au rang de celles-ci, on retrouve :

  • Des inflammations au niveau des tissus mammaires et des canaux du sein ;
  • Un processus cicatriciel dans les tissus mammaires ;
  • Une occlusion des canaux galactophoriques du sein ;
  • Des tumeurs (bénignes ou malignes).

Quelle est la différence entre macrocalcifications et microcalcifications ?

Les macrocalcifications sont relatives à des dépôts bruts de calcium dans le sein. Largement fréquentes chez les femmes quinquagénaires, elles sont généralement liées au vieillissement des artères du sein, à des lésions anciennes du sein ou encore à des inflammations. De fait, elles relèvent de modifications bénignes dans le sein. Les microcalifications, quant à elles, sont de minuscules dépôts de calcium dans le sein. 

Microcalcification mammaire biopsie

Les calcifications mammaires induisent-elles le cancer du sein ?

Indépendamment de leur récurrence, les calcifications mammaires ne sont pas des symptômes du cancer du sein. Une femme peut être touchée par ce mal sans pour autant présenter les signes avant-coureurs du cancer du sein. Lesquels, rappelons-les, sont :

  • La présence d’une masse mobile, fixe ou dure dans l’un des seins et à la forme irrégulière ;
  • La sensibilité exacerbée des seins avec des mamelons invertis ;
  • La fatigue ;
  • La perte d’appétit ;
  • L’apparition de ganglions gonflés, mais non douloureux au niveau de l’aisselle.

Les calcifications mammaires ne sont pas associées au cancer. Seulement, il vaut mieux prévenir que guérir. Pour être sûre d’être hors de portée du cancer du sein, il importe de se soumettre à des tests radiologiques. Par l’entremise de ces examens, votre professionnel de santé étudiera la taille et la forme des microcalfications de vos seins. Généralement, elles se présentent sous forme de petits points blancs sur la mammographie. Si elles ne révèlent pas de dangers particuliers, notons cependant que certaines caractéristiques des microcalcifications peuvent être inquiétantes.

En effet, la présence de cellules actives dans une certaine zone du sein relève de la présence de cellules cancéreuses dans cette même zone. Il incombe aux médecins d’examiner la grappe de microcalcifications pour en déterminer le risque cancérigène. Somme toute, la présence de microcalcifications n’est pas une condition sine qua non du cancer de sein.

La biopsie est-elle nécessaire en cas de microcalcifications mammaires ?

Dans bien des cas, la biopsie s’avère nécessaire pour l’examen d’une microcalcification. Définie comme un prélèvement fragmentaire de tissu sur un être vivant pour la réalisation d’un examen microscopique, la biopsie est l’apanage des radiologues face aux microcalcifications et cancers.

Contrairement aux macrocalcifications, les microcalcifications peuvent occasionner des suspicions quant au cancer du sein. Comme expliqué ci-dessus, la découverte de cellules activées isolées ou regroupées en grappes à la mammographie peut faire suspecter un cancer du sein. C’est la raison pour laquelle la biopsie est nécessaire dans ces cas de figure. Elle permet de vérifier que les microcalifications ne relèvent pas d’un cancer du sein. 

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents
Archive SANTE AMU DE FRANCE

Catégories

Suivez-nous!