Logo Santé AMU de France

Symptômes pré-ménopause et vertiges : quel lien et quelle solution ?

Symptômes pré-ménopause et vertiges : quel lien et quelle solution ?

La ménopause est une étape éprouvante tant sur les plans psychologique que physique pour les femmes. Sonnant le glas de la fertilité féminine, la pré-ménopause est également caractérisée par l’inconfort. Parmi les manifestations les plus récurrentes de cette pénibilité, se distinguent les vertiges. Le point sur ces manifestations dans cet article.

La ménopause, un tournant décisif dans la vie de la femme

La ménopause est un état physiologique déterminant dans la vie d’une femme en ce sens qu’il marque la cessation du fonctionnement des ovaires chez celle-ci. Caractérisée par la disparition des règles, la ménopause touche généralement les femmes âgées de 49 à 55 ans (avec une médiane de 51 ans).

Cap majeur dans la vie de la gent féminine, la ménopause n’est pas sans un bouleversement hormonal. Cela s’explique par la carence en œstrogènes synthétisés résultant de l’arrêt du fonctionnement des ovaires. C’est la raison pour laquelle la femme est sujette à de nombreux désagréments, lesquels sont les principaux symptômes de la ménopause.

Symptômes de la ménopause

Plusieurs symptômes relèvent de la ménopause. Parmi les plus connus, on distingue :

  • Des maux de tête ;
  • Des bouffées de chaleur ;
  • Des changements d’humeur ;
  • Des sueurs nocturnes ;
  • Un ballonnement du ventre dû à l’augmentation de l’adiposité abdominale ;
  • Des troubles du sommeil ;
  • Des vertiges.

Ces symptômes, en l’occurrence les vertiges, sont particulièrement dérangeants. Selon plusieurs études gynécologiques, ils peuvent durer quelques mois, voire quelques années. Leur durée est variable avec les bouffées de chaleur qui peuvent s’étendre sur deux, voire trois ans. Par ailleurs, la prise d’âge ne les atténue pas toujours. Après le pic de la soixantaine, certaines femmes sont toujours victimes des manifestations de la ménopause. 

Symptômes pré-ménopause et vertiges

Pourquoi ressent-on des vertiges à la ménopause ?

Avec la pré-ménopause, les vertiges deviennent de plus en plus récurrents. Pourquoi ? Cela s’explique par la chute vertigineuse de la production hormonale, notamment des œstrogènes. Ceux-ci agissent partout dans l’anatomie féminine et sont responsables du déroulement du cycle menstruel. Depuis la fin de la puberté jusqu’à l’arrivée des règles, les œstrogènes participent au cycle menstruel du corps féminin. Plusieurs facteurs justifient les sensations de vertiges chez la femme. On peut citer :

Concernant la ménopause, les vertiges sont causés et accentués par :

  • Des nausées ;
  • Des maux de tête ;
  • La migraine ;
  • La dépression due au changement physiologique, émanant de cette réalité difficile d’adaptation ;
  • Des crises d’angoisse ;
  • L’inquiétude et l’hyperventilation causée par les bouffées de chaleur.

Quelles sont les solutions pour soulager les vertiges de la pré-ménopause ?

Si vous désirez soulager ou réduire les vertiges, vous devrez veiller à garder une position et une alimentation convenables. Pour ce faire :

  • Optez pour des mets légèrement salés et épicés ;
  • Évitez la consommation de café ;
  • Privilégiez la consommation de légumes crus ;
  • Consommez régulièrement des graines d’alfalfa pour réguler la production hormonale ou le comestrol ;
  • Consommez des graines de fenouil pour atténuer les effets des symptômes de la ménopause ;
  • Restez couchée et immobile en cas de vertiges pour un soulagement naturel et rapide.

Outre ces solutions, le traitement hormonal substitutif (THS) est une alternative contre les vertiges. Il substitue les hormones et se charge d’atténuer les effets des symptômes liés à la ménopause. Toutefois, ce traitement comporte des effets secondaires et des contre-indications qu’il convient de considérer.

En cas de persistance des vertiges, il est conseillé de consulter votre médecin ou votre gynécologue. Dans bien des cas, la fréquence des vertiges résulte de la prise d’un médicament. Seul un professionnel de la santé est à même d’identifier la cause du vertige selon qu’il est un effet secondaire de la posologie d’un médicament ou d’un inconfort lié à la pré-ménopause. 

Articles similaires

4/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents
Archive SANTE AMU DE FRANCE

Catégories

Suivez-nous!